Serverless : bien comprendre cette architecture applicative

Serverless : bien comprendre cette architecture applicative

Cover

Le serverless computing correspond à une des nouvelles tendances émergentes de l'IT moderne placées sur le radar 2019 de Gartner. Il faut dire que la promesse de cette architecture logicielle a de quoi attirer l'attention : se dédouaner purement des problématiques d'infrastructure, de provisioning de ressources mais aussi - et c'est là un point capital - d'épargner les équipes d'exploitation des

douloureuses tâches de déploiement et de maintenance des applications en place. Du DevOps, qui crée une passerelle entre les développeurs et les ops, on passe au NoOps avec le serverless. Le code s'exécute, les ressources s'ajustent automatiquement, la facture est calculée selon les usages.

L'on comprend immédiatement que le terme même de serverless est sur-vendu. Car des serveurs, il en reste bien. Ils sont associés à des containers et des microservices qui apportent cette ultime flexibilité. Le « sans serveur » est justement là pour illustrer cette absence d'opération d'exploitation.

Comme toutes tendances émergentes, peu d'entreprises s'y sont risquées. Car le serverless, l'approche applicative à-la-fonction, rompt avec une habitude de développement. Apprivoiser le concept est un premier pas, mais maîtriser les outils et connaître le marché est le plus difficile.

Ce guide essentiel a justement pour objectif de vous aider à comprendre les concepts qui entourent le serverless, à s'interroger sur le bien-fondé de cette architecture, pour en fin de compte savoir si cette architecture est bien adaptée pour vous et votre entreprise.

Sponsor :
LeMagIT
Posté le :
11 mars 2019
Document paru le :
11 mars 2019
Format :
PDF
Type :
eGuide
Langue :
français
Déjà membre de Bitpipe.fr ? Connexion

Télécharger cet eGuide !